Des ingénieurs saoudiens évaluent les besoins dans quatre gouvernorats yéménites : Al-Jawf, Hadhramaut, Hajjah et Marib

Dans le gouvernorat de Hajjah, les ingénieurs du SDRPY ont évalué les capacités des routes locales et des installations de la garde côtière à Midi. Le gouvernement yéménite est un allié important pour l »instauration de la sécurité maritime et la lutte contre la contrebande de marchandises licites et illicites, y compris d »armes. Les évaluations des besoins ne se sont pas limitées au continent et ont été étendues aux îles de Fasht et de Buklan, dans la mer Rouge, où les besoins en matière d »éducation, d »électricité et d »eau ont été examinés. Sur Fasht, un plan visant à réhabiliter et à rééquiper le centre de santé avec des dispositifs médicaux modernes a été établi avec les autorités locales.

Dans le gouvernorat d »Al-Jawf, le SDRPY et un groupe de responsables locaux, placés sous l »autorité du gouverneur suppléant Sinan Al-Iraqi, ont défini les priorités pour les secteurs de l »agriculture, de l »éducation, de l »électricité et de la santé. L »évaluation des besoins s »est déroulée de façon holistique : tandis qu »elle examinait le potentiel agricole et les types de semences et d »engrais appropriés, l »équipe a également étudié les possibilités de creuser et de restaurer des puits anciens, d »améliorer les réseaux de distribution d »eau et d »éclairer les axes principaux de la capitale, Al-Hazm, et l »autoroute Al-Rayyan. Une étude préliminaire des besoins en matière de réhabilitation des centres de santé provinciaux a également été réalisée.

Dans le gouvernorat de Marib, les ingénieurs du SDRPY ont rencontré le gouverneur Sultan al-Arada et ont visité l »hôpital de Kara pour examiner sa transition d »hôpital local à hôpital régional. Depuis le début du conflit, la population de Marib est passée de 40 000 à 1,5 million d »habitants. Cet afflux, composé principalement de réfugiés et de personnes déplacées, a doublé la charge de travail de l »hôpital à plusieurs occasions.

« Le secteur de la santé est absolument vital pour notre province, d »autant plus aujourd »hui. », a déclaré le gouverneur Al-Arada, « Les habitants de Marib se félicitent des nouveaux projets d »amélioration des soins de santé, et de tous les secteurs essentiels à un niveau de vie digne. »

Dans le gouvernorat de l »Hadhramaut, des ingénieurs du SDRPY, des équipes d »experts résidents et des autorités locales de la vallée du Wadi Hadhramaut, y compris un gouverneur adjoint de la province, ont mené des discussions approfondies sur l »électricité, la santé, les routes, l »eau, l »agriculture et l »éducation à l »Université Seiyun et un institut technique local.

« Tous les projets sont réalisés en consultation avec les autorités locales comme en témoigne la nature conjointe de cette évaluation. », a déclaré Mohammed bin Saeed Al Jaber, superviseur du SDRPY et ambassadeur saoudien au Yémen.

Photo – https://mma.prnewswire.com/media/841433/Saudi_Development_Reconstruction_Pothole.jpg

RIYAD, Arabie Saoudite, 26 mars 2019 /PRNewswire/ — Lundi, des ingénieurs du Programme saoudien pour le développement et la reconstruction du Yémen (Saudi Development and Reconstruction Program for Yemen ou SDRPY) ont achevé une semaine d »étude sur le terrain dans quatre provinces yéménites : Al-Jawf, Hadhramaut, Marib et Hajjah. L »objectif de cette mission exploratoire du SDRPY consistait à évaluer les besoins en développement des communautés yéménites afin d »établir de futurs programmes. Les ingénieurs ont travaillé en étroite collaboration avec des responsables yéménites sur le terrain afin de définir conjointement les priorités en matière de développement.

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close